Home > Dialogue avec l'Ange du Jour

Dialogue avec l'Ange 13


Alchimiste : YEZALEL, parle-moi de la relation entre

Frères et Sœurs.

YEZALEL : Que la Paix soit avec toi !

Alchimiste, le mariage est le cadre dans lequel vos âmes se créent des conditions propices à leur évolution. De la même façon, les enfants qui naîtront d'un mariage y sont attirés pour des besoins d'expérience.

D'abord, parce qu'aucun enfant ne peut être attiré par un couple s'il n'y avait pas eu consentement des âmes du Père et de la Mère, ou si cette venue n'a pas des raisons profondes liées à leurs relations conflictuelles ou harmonieuses dans des vies antérieures.

Une fois cet accord ou cette nécessité satisfaite, il faut que les enfants justifient de profondes raisons pour qu'ils aient la possibilité de s'appeler frères ou sœurs.

Les frères, les sœurs sont en réalité des âmes qui se connaissaient dans des vies précédentes et qui avant leur naissance avaient décidé de naître dans un même foyer pour poursuivre leurs expériences.

Leurs âmes dans le monde divin s'étaient jurées fidélité dans les épreuves. C'est-à-dire qu'une fois venues sur terre, elles devraient se donner la main et se soutenir pour le meilleur comme pour le pire.

Alchimiste, que la Paix soit avec toi !

Pour que tu comprennes la justesse de ce que je te dis, prenons un exemple. Pierre et Paul sont frères. Paul perd son travail ; cette perte de moyen d'existence est certes inscrite dans le destin de Paul, destin qu'il aurait forgé de lui-même par sa compréhension des Principes Universels. Pierre dans cette épreuve ne devrait pas laisser Paul sans ressources, il devrait ralentir volontairement son propre rythme de vie pour soutenir son frère, jusqu'à ce qu'il retrouve un nouveau travail, sans que tout ce qui est donné soit considéré comme une dette.

Les Frères, les Sœurs sont des compagnons de route. La vie terrestre n'est pas facile, c'est pour cela qu'ils doivent se soutenir. La méconnaissance de cet accord, de ce pacte entre les Âmes fait que le frère ne joue plus son rôle et tout manquement à la règle ne fait que créer plus de désagrément pour celui qui enfreint aux promesses que les Âmes tissent avant d'entrer dans leur enveloppe physique.

Dis à ceux qui se disent frères qu'ils sont appelés à supporter ensemble les épreuves de la vie. Les difficultés de l'un devraient être celles de l'autre grâce à l'Amour qui les unit.

Si tu agis ainsi envers tes frères et sœurs, tu comprendras que l'Amour est l'eau du milieu réactionnel de l'alchimiste et que, sans elle, tout son acharnement vers la perfection n'est qu'illusion.

Que la Paix soit avec toi !








Share