Home > Dialogue avec l'Ange du Jour

Dialogue avec l'Ange 34


Alchimiste : LEHAHIAH, parle-moi des Défauts.

LEHAHIAH : Que la Paix avec toi !

Alchimiste, les défauts que tu perçois dans le comportement des autres sont tes propres tares. C'est parce qu'une poutre se loge dans ton œil que tu perçois la paille dans celui de ton frère. Si tu élimines tes défauts, tu pourras aider tes semblables à éliminer les leurs.

La meilleure réforme que tu peux introduire dans la société est la tienne particulière. Ôte ta poutre, adapte ton comportement aux Lois Universelles, et les pailles de tes voisins disparaîtront sans que tu aies à leur donner des leçons. Toute amélioration que tu introduis en toi-même se répercute sur le milieu dans lequel tu vis et confère une qualité supérieure aux hommes et aux choses qui t'entourent.

Tu ne pourras jamais améliorer les autres sur un plan théorique si tu n'es pas l'expression vivante de cette amélioration.

Alchimiste, ce titre que tu portes te prépare à assumer une grande responsabilité. Ce que je t'apprends te bouleverse profondément, je le sais. Pourtant, il te faudra prendre conscience que c'est là l'essentiel des secrets que détenaient les maîtres de l'œuvre.

Médite bien sur ce que je viens de te dire et tu comprendras pourquoi on te dit que je maintiens la bonne harmonie entre les princes.

Est considéré comme prince, comme privilégié, celui qui a la sagesse de reconnaître ses défauts et qui s'attelle à les corriger.

Ma paix ne peut que l'habiter et il ne pourra désormais rencontrer que ceux qui, comme lui, polissent leur pierre.

Que la Paix soit avec toi.








Share